Zamenhof.info

Famille

Le père de Ludwik, Mark Zamenhof (1837-1907), était professeur de français et d’allemand, qu’il a enseignés dans plusieurs écoles. Rozalia Zamenhof (1839-1892), la mère de Ludwik, était femme au foyer. Ludwik Zamenhof et sa femme Klara (1863-1924) ont eu trois enfants. Leur fils, Adam (1888-1940), a été le médecin en chef du service ophtalmologie de l’hôpital juif de Varsovie. Son fils, Louis-Christophe Zaleski-Zamenhof (1925), docteur et ingénieur en construction terrestre et marine, est aussi espérantiste. La fille aînée de Zamenhof, Zofia (1889-1942), était pédiatre spécialisée en maladies internes à Varsovie. Elle a beaucoup aidé son père à organiser sa bibliothèque, particulièrement bien fournie. Lidia Zamenhof (1904-1942), la deuxième fille de Ludwik, était une promotrice active de l’espéranto ainsi que de l’homaranisme. Les trois enfants de Ludwik sont morts à cause du régime nazi.

Ludwik Zamenhof avait huit frères et sœurs. Sa sœur Sara (1860-1870) était le deuxième enfant de la famille, mais elle est morte à dix ans et pour cette raison, les plus âgées des sœurs de Zamenhof étaient Fania (1862-années 1930) et Augusta (1864-avant 1934). Son frère Feliks (1868-1933) était pharmacien. Henryk (1871-1932) était médecin, il connaissait l’espéranto mais ne s’est pas beaucoup consacré à la langue. Leon (1875-1934) était oto-rhino-laryngologiste et espérantiste à partir de 1898. Aleksander (1877-1916), mort comme colonel de l’armée russe à Dvinsk (actuelle Daugavpils), était médecin et le plus jeune des frères de Ludwik ainsi que son préféré. Il a été espérantiste dès les premières années. Ida (1879-1942) était la plus jeune sœur de Ludwik. Elle était aussi espérantiste.

Galerie photo

Vous trouverez plus de photos de la famille Zamenhof sur la page Galerie photo.

Sources